guadeloupe
info locale

Nouvelles mises en examen en perspective dans l'affaire du CERGMIA

éducation
L’enquête sur le dossier du CEREGMIA pourrait se traduire par de nouvelles mises en examen. C’est ce que laisse entendre la présidente de l’Université des Antilles, dans un mail adressé en février à la communauté universitaire. Corinne Mencé-Caster rappelle que dans le cadre de son contrôle judiciaire, Fred Célimène, l’ex-directeur du laboratoire de recherche, basé en Mque, ne peut, sous aucun prétexte, entrer en relation avec 15 à 20 personnes, membres de l’université. Des personnes qui sont sous étroite surveillance de l’UA. Rappelons que dans cette affaire de détournements de fonds présumés, six personnes sont déjà mises en examen : Fred Célimène donc, mais aussi son ex-adjoint, Kinvi Logossah, Pascal Saffache, l’ancien président de l’EX-UAG, la comptable Micheline Hugues, ainsi qu’une gérante d’entreprise.
Publicité