guadeloupe
info locale

La baisse des prix en Guadeloupe et le "0 déchet", deux objectifs réaffirmés par la Région au cours de sa plénière

région guadeloupe
Plénière Région Guadeloupe 23sept2019
©D. Quérin
Les conseillers régionaux de la Guadeloupe étaient en réunion plénière ce matin.Et parmi les points forts à l’ordre du jour : La modification du tarif 2019 de l’octroi de Mer et la présentation du plan régional de prévention et de gestion des déchets.
Dans un premier temps, après le vote des élus, les prix sur certains produits locaux devraient baissés et augmenter pour les mêmes produits importés. Les conseillers régionaux réunis en plénière hier ont choisi de modifier les taux d’octroi de mer sur 26 catégories de produits. Ces taux vont augmenter sur des articles importés : passant par exemple de 7 à 20 % pour les ananas ; de 20 à 30 % pour les yaourts ; ou encore de 15 à 20 % pour les engrais.
Parallèlement, les taux des produits locaux équivalents vont passer ou rester à zéro %. Des mesures destinées donc à protéger la production et la transformation locales. Une volonté du Président de Région qui s'en est expliqué
©guadeloupe
Une mesure destinée donc à protéger la production et la transformation locales.  Mais certains doutent déjà de l'impact réel qu'elle aura sur le pouvoir d'achat des ménages guadeloupéens.
©guadeloupe
©guadeloupe
Par ailleurs, un plan régional de prévention et de gestion des déchets élaboré et initié par la Région dés 2017, en application des dispositions de la loi Notré. Il a pour objectif comme son nom l’indique de planifier la prévention et la gestion des déchets de la Guadeloupe  à 6 et 12 ans.
L’Archipel en la matière a encore beaucoup d’efforts à faire. Et tout  n’incombe pas qu’aux collectivités, même si huit nouvelles déchetteries sont annoncées par la Région. Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la Région a par ailleurs fait le point sur l’éco-taxe.
©guadeloupe
Avant sa présentation aux conseillers régionaux en vue de son adoption, le document avait été soumis à enquête publique. La plénière de ce matin, qui abordait de nombreux autres sujets, a aussi été l'occasion d'une nouvelle passe d'armes entre majorité et opposition régionales, notamment sur l'application du droit de la presse.
©guadeloupe

 
Publicité