publicité

Opérations reportées par manque d'anesthésistes

Un nouveau coup dur pour le CHU de Pointe-à-Pître/Abymes. Cette fois ce sont les actes chirurgicaux qui pourraient être suspendus, faute de médecins anesthésistes. Une situation inacceptable pour les Syndicats qui dénoncent le manque d’anticipation de la direction

  • F. Aristide
  • Publié le , mis à jour le
Décidément, depuis l'incendie de novembre dernier, le CHU est probablement son premier patient. De crises multiples en rechutes répétées, le principal pôle de santé de la Guadeloupe a du mal à retrouver son souffle. Dernier aphte à soigner, l'absence de médecins anesthésistes en nombre suffisant pour faire face aux planifications d'opérations chirugicales. Seules les interventions en urgence seront faites. C’est en tout cas ce qui a été annoncé au personnel.
Il n'en fallait pas plus pour susciter la colère des organisations syndicales. Pour l'UTS-UGTG, c'est le manque d'anticipation de la direction du CHU qui est en cause.

Véronique Courtois, Secrétaire adjointe UTS/UGTG du Chu

L'UTS-UGTG est d'autant plus remonté qu'il lui semble que ce sont encore les malades qui vont en faire les frais

Véronique Courtois, Secrétaire adjointe de l'UTS-UGTG au CHU

Jointe par notre rédaction, la commission médicale d’établissement affirme travailler sur la question et que les opérations prévues en août auront bien lieu. Elle dit chercher une organisation pour qu’au moins l’un des 3 sites du CHU puisse réaliser les interventions programmées
VOIR AUSSI :
EN QUETE D ANESTHESISTES





 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play