Original show mode "Konsians an boté" des personnels suspendus du CHU

coronavirus
Soignants suspendus : le soutien des créateurs de Guadeloupe ©Paul-Henri Schol et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère
Après plusieurs mois de lutte contre l'obligation vaccinale, les personnels suspendus du CHU de la Guadeloupe avaient bien besoin d’un moment de détente, pour oublier les difficultés engendrées par la perte de leurs revenus. Ils se sont prêtés au jeu d'un show mode, avec le soutien des Créateurs.

La manifestation organisée, dimanche 1er mai, au pied du Centre hospitalier universitaire (CHU) de la Guadeloupe, était l’occasion pour les personnels suspendus de retrouver le sourire : pour soutenir ces derniers et leur donner du baume au cœur, « Les Créateurs Antilles » ont organisé un show mode « Konsians an boté ».
Le « bik a résistans » des personnels mobilisés contre l’obligation vaccinale s’est ainsi mué en quartier de la mode.
Les stylistes Daniel Garriga, Angenel Gonfier, David André y ont participé, notamment. Des prestations de slam et de chants étaient aussi au programme, concocté par Claudia Portecop.

Mannequins d’un jour, une cinquantaine de soignants écartés de leur poste de travail a fait sensation et l’évènement a eu un franc succès.

De quoi véritablement se changer les idées, pour ces travailleurs en souffrance depuis plusieurs mois, car privés de leurs revenus, pour n’avoir pas accepté la vaccination contre la Covid-19, conformément à la loi du 5 août 2021.

Un tel show a nécessité une préparation bien en amont du jour J. Les équipes y ont travaillé durant un mois et demi :

On a pris un ou deux mannequins de mon équipe, pour les faire répéter et tout. Ce n’est pas évident. Déjà, neuf mois que tu ne travailles pas, pour ce qui est de l’estime de soi, tu ne sais même pas si tu existes ! Donc te redonner confiance, pour pouvoir aujourd’hui briller... Ils sont tous magnifiques ! Ils vivent ça pleinement !

Claudia Portecop, initiatrice du show mode

Une belle manière de se montrer dignes, pour les militants qui n’entendent pas renoncer à leur combat, malgré toutes les difficultés que cela engendre de résister.  

C’est beau, puissant et grandiose ! Ça veut dire que nous avons raison de réclamer que l’on nous respecte, que l’on respecte notre dignité, que l’on respecte ce que nous avons de beau. Nous avons fait une démonstration de ce que les Guadeloupéens sont capables de faire, même dans la difficulté, même si nous sommes suspendus, nous sommes très fiers.

Gaby Clavier, délégué UTS-UGTG-CHU

Ce show est aussi synonyme de belle marque de solidarité aussi, de la part des professionnels locaux de la mode.

Reportage/  

Reporter : Paul-Henri Schol
JRI : Christian Danquin
Montage : Thierry Gayadine-Harricham
Mixage : Steeve Lancastre