guadeloupe
info locale

Ouvriers de la banane et pesticides

Chlordécone
plantation bananes
Dans le cadre du colloque scientifique et d’information sur la pollution par la chlordécone (qui s’est tenu en Martinique les 16 et 17 octobre 2018), les résultats de deux études récentes sur les ouvriers de la banane ont été présentés.

 

 
Santé Publique France a réalisé une étude sur l’exposition des travailleurs agricoles de la banane en Guadeloupe et Martinique à la chlordécone et autres pesticides ayant des effets potentiellement nocifs pour la santé (cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques ou perturbateurs endocriniens.
L’étude montre une forte exposition de ces ouvriers des bananeraies. Et pour tenter de mieux connaître les effets sanitaires de cette exposition, une deuxième étude a porté sur les causes de mortalité des travailleurs agricoles et exploitants de cette filière (sur la période 2000-2015).
Les résultats préliminaires montrent que la mortalité est globalement proche que dans la population générale des Antilles. Ces premières données doivent encore être affinées, et ensuite plus poussées, en mettant en relation notamment la mortalité et l’exposition à la chlordécone et au autres produits phytosanitaires.

Tous les détails dans Kamannyòk ce samedi 20 octobre.Kamannyòk, un magazine de Josiane Champion, diffusé le samedi à 6h15 et 13h15, sur l’antenne radio de Guadeloupe la 1ère (puis en podcast sur guadeloupe.la1ere.fr).
Publicité