publicité

Pas de cours ce mardi au lycée des Droits de l'Homme de Petit Bourg

La majorité des enseignants de l'établissement a décidé de ne pas assurer les cours ce mardi pour protester contre les conditions dans lesquelles le dernier conseil d'administration du lycée s'est déroulé. Mais, ils revendiquent de nouveaux moyens humains pour assurer leur mission d'enseignement

© Ch. Danquin
© Ch. Danquin
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Il fallait s'y attendre. Après le dernier conseil d'administration de l'établissement qui s'est tenu vendredi dernier, les enseignants avaient vivement exprimé leur colère. Deux points la cristalisaient : Sur la forme, la manière dont le le proviseur s'est acquité de la nécessité d'un quorum réuni pour tenir ce conseil d'administration et, sur le fond, la nécessité d'octoyer plus de moyens humains au lycée, soit par des créations de postes, soit par le maintien de postes que le rectorat envisage de supprimer.
Leur mouvement de protestation s'est donc traduit par un refus d'assurer les cours aujourd'hui et par une demande formelle d'être reçus par le chef d'établissement, dans les plus brefs délais, afin de lui exposer leurs doléances. Ce devrait être chose faite dès demain. Même si la question des moyens relèvent toujours de la décison du rectorat.
CHRISTIAN VELIN PORTE PAROLE DES PERSONNELS DU LYCEE DROITS DE L HOMME

Voir aussi :  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play