Le choix des élus guadeloupéens face au ministre des Outre-mer

politique
Conférence de presse des élus
©S. Prudent
Comme ils le font désormais, les élus de la Guadeloupe se sont exprimés d'une seule voix pour rejeter la proposition de rencontre du ministre des Outre-mer et se dire prêts à mener eux-mêmes les négociations souhaitées par le Collectif afin de mettre un terme au conflit

Il fallait probablement s'y attendre. La rencontre entre les élus de la Guadeloupe et le ministre des Outre-mer n'aura pas lieu. Sébastien Lecornu leur avait proposé cette renconte qui devait avoir lieu après celle des membres du Collectif. Mais comme cette première rencontre, la seconde est elle aussi annulée.
Ce sont les positions du ministre exprimées dans le communiqué publié par lui en fin de matinée qui les ont conduits à décliner l'invitation. 

communiqué Ministre des Outre-mer

Conférence de presse des élus


De fait, dans ce jeu de compétences, les élus guadeloupéens préfèrent désormais assumer pleinement les leurs. Ils ont conscience que les solutions aux problèmes posées par le Collectif dépendent essentiellement de leurs décisions. 
Et s'ils ne peuvent abroger ou se passer de la loi sur l'obligation vaccinale et le pass-sanitaire, ils pourront toujours mettre oeuvre des palliatifs qui ménageront les uns et les autres.
Ary Chalus, président de la Région Guadeloupe et Olivier Serva, député de la 1ère circonscription
 

©Guadeloupe

Communiqué des élus de la Guadeloupe

On retiendra surtout que cette crise a déjà eu un premier résultat positif puisqu'elle est la première circonstance qui aura créé l'unité des élus guadeloupéens, prêts désormais à s'engager ensemble dans l'intérêt de la Guadeloupe

Conférence de presse des élus guadeloupéens

Voir aussi : L'impossible dialogue entre le ministre des Outre-mer et les membres du Collectif

 

Suivez l’évolution de la crise sociale dans notre direct permanent.