Petit-Canal : malaise au centre social

social
grève centre social petit-canal
Grève au centre social de Petit-Canal ©Ronhy Malety
Tension à Petit-Canal … une grande partie du personnel du centre social « La Source » est en grève depuis le 12 avril dernier. En cause, une plateforme de revendication qui s’allonge, ce qui provoque l’incompréhension de la direction de ce centre accueillant entre autres des enfants en bas âges.

Le 12 avril dernier, les salariés syndiqués à l’Union des Travailleurs de l’Action Sociale se mettent en grève, et ce, alors même qu’un protocole d’accord sur une vingtaine de points de revendications concernant : l’organisation, le respect ou encore la qualité de vie au travail est sur le point d’être signé par leur employeur : le conseil d’administration du centre social de Petit-Canal.

La raison serait selon le syndicat dû à un déficit comptable, organisationnel et managérial.

Jean-Luc Bordelais, secrétaire général UTAS - UGTG

©Guadeloupe

Pour l’association employeur, c’est l’incompréhension. Tous les points de revendications seraient réglés excepté ceux faisant appel à des organes extérieurs au centre social, et pour lesquels un service juridique devrait apporter des réponses dans les jours à venir.

Rodrigue Virassamy, président du conseil d’administration du centre social « La Source » de Petit-Canal

©Guadeloupe

Lundi prochain, fin des vacances et réouverture dans le meilleur des cas du centre social « La Source » de Petit-Canal.

A défaut, un service minimum d’accueil devrait être mise en place, par les syndicalistes grévistes