publicité

Peut-être un mégot à l'origine de l'incendie du CHU de Pointe-à-Pître

L'incendie du CHU aurait-il été provoqué par un mégot de cigarette ? C'est la piste envisagée suite au rapport de l'expert judiciaire mandaté par le parquet de Pointe-à-Pitre. L'origine du sinistre du 26 novembre 2017 pourrait donc être liée à un acte humain et non à une défaillance technique

© Ch. Danquin
© Ch. Danquin
  • FJO avec L. Guiolet-Oulac et R. Malety
  • Publié le , mis à jour le
Les premières conclusions de l'expertise judiciaire commanditée par la justice après l'incendie du CHU sont désormais connues. Et le premier fait qu'il faut souligner c'est que, pour les experts, il n'y aurait pas eu de défaillance technique. L'hypothèse privilégiée serait celle d'un acte humain; volontaire ou involontaire ? Rien ne permet pour l'heure de répondre à cette question. Les experts penchent même pour un départ de feu dû à un mégot de cigarette. 
C'est donc désormais l'hypothèse sur laquelle la justice va s'employer à enquêter pour savoir ce qui s'est réellement passé le 28 novembre dernier
XAVIER BONHOMME PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE DE POINTE A PITRE

Pour les représentants de l'UTS-UGTG, syndicat majoritaire au CHU, le facteur humain retenu par les enquêteurs n'explique pas pour autant la facile propagation du feu hors du local de départ. 
 

VERONIQUE COURTOIS SEC GAL UTS UGTG

VOIR AUSSI :
 

ORIGINE DE L INCENDIE DU CHU

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play