Plages accessibles de 5h à 11h : nouvelle mesure respectée

coronavirus
Plage interdites hors tranche horaire 5h-11h
Plages interdites hors tranche horaire 5h-11h : les baigneurs ont respecté la consigne, à Saint-Anne, aidés de la police municipale ©Eric Stimpfling
Depuis vendredi, l'accès aux plages et rivières n'est autorisé qu'entre 5h et 11h du matin. Cette nouvelle mesure de restriction, visant à freiner la circulation de la Covid-19, a été globalement respectée, avec un coup de pouce de la police municipale. Mais elle laisse les usagers amers...

Pour tenter de freiner la propagation de la Covid-19, qui fait des ravages dans l'archipel, le préfet de Région, Alexandre Rochatte, a annoncé de nouvelles mesures, en milieu de semaine.
Parmi elles, l'interdiction d'accès aux plages et aux abords des rivières, en dehors d'une tranche horaire définie : de 5h à 11h du matin. Et, pour ceux qui s'y rendent, ils ont obligation de s'adonner à des activités dynamiques. Oubliés, les bains de soleil, allongé sur la plage ; c'était d'ailleurs déjà le cas, depuis plusieurs jours et le début du confinement.

Ce sera ainsi jusqu'au 1er septembre prochain, inclus.

Cette mesure a été respectée, dans le bourg de Sainte-Anne, ainsi que sur la plage de la Datcha, au Gosier, ce samedi 21 août 2021... même s'il a fallu que les policiers municipaux facilitent un peu les choses.
En effet, une poignée de baigneurs a tenté de jouer les prolongations, mais a obtempéré sans difficulté, dès que les uniformes bleus se sont manifestés.

La mesure est tout de même décriée, par certains, qui se demandent en quoi le fait de se rendre à la mer, ou à la rivière, peut se révéler dangereux, dès lors que chacun reste à bonne distance des autres.
D'autant que maintenant, tous les amoureux de l'eau se concentrent sur sites, sur un plus court laps de temps ; ce qui qui crée une plus forte affluence.
 

C'est impossible ! On est des îliens ! Donc, la vraie vie, c'est là que ça se passe, entre la montagne, le soleil, la mer, le sable !

 

Depuis hier, la plage est remplie ! On dirait que ce préfet-là veut créer un cluster sur la plage ! Alors est-ce que c'est à la plage, à la mer, que l'on va attraper ce virus-là ?!

 

On n'a déjà pas beaucoup de choses... alors ne pas prendre le bain, ce serait catastrophique.

Usagers de la plage de la Datcha, au Gosier, ce samedi 21 août 2021

A noter que les Guadeloupéens qui n'ont aucun site de baignade à moins de 5 kilomètres de chez eux, en sont tout bonnement privés, dans le cadre du confinement actuellement en vigueur.

Reportage à r(e)voir de Claudia Ledezert et Christian Danquin :

©Claudia Ledezert et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère