Plusieurs organisations ont réagi dans un communiqué commun à l'arrestation de Jean Marie Nomertin. Un appel a la mobilisation a été lancé pour le 2 février prochain.

social

Dans un communiqué commun, plusieurs organisations syndicales, politiques ou de la société civile, ont pris position après l'arrestation et la libération de Jean-Marie Nomertin. Elles appellent, d'ores et déjà à une mobilisation commune le 2 février prochain.

Le texte du communiqué : 

Les Organisations CGTG, SUD PTT GWA, FSU, Mouvman NONM, LKP, ANKA, ADIM, COMBAT OUVRIER, UGTG, FO, KOMITE DLO NOWBASTÈ, K’DLO, NOU VÉ BON DLO, DOUBOUT POU DLO AN NOU, Collectif des Usagers de Vieux-Bourg, SPA, TRAVAYÈ É PÉIZAN, UPG, KAP GWADLOUP, VOUKOUM, UPLG, FKNG, AKIYO, SOS BASSE-TERRE ENVIRONNEMENT, PCG,FAEN-SNCL, SUNICAG, SPEG :
§ Condamnent sans réserve l’arrestation de Jean-Marie NOMERTIN, Secrétaire Général de la CGTG et exigent l’arrêt de toute répression contre les travailleurs en lutte ;
§ Apportent leur soutien total aux travailleurs en lutte à Promocash et Carrefour Milenis pour le maintien de leurs acquis.
§ Apportent leur soutien total à tous les travailleurs en lutte contre les injustices et l’arbitraire de l’Etat et des patrons.
§ Exhortent les travailleurs en lutte à poursuivre leur mouvement.
§ Appellent l’ensemble des Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe à rejoindre la lutte et à apporter leur soutien, par tous moyens, dans les quartiers, dans les communes, toupatou notamment en participant massivement à toutes les mobilisations en ce sens.
§ Exhortent l’ensemble des Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe à poursuivre le combat initié en 2009 pour notre dignité, pour réaffirmer que ce Pays est le nôtre"