Pôle Caraïbes déploie ses ailes pour la période des vacances

transports
Arrivée en Guadeloupe, Pôle Caraïbes 29 juin 2021
©J-M. Mavounzy
A Pôle Caraïbe, c'est l'heure de la montée en puissance. Le temps des activités réduites, essentiellement en raison de la situation sanitaire, laisse place à une période d'activités plus intense avec désormais 6 gros porteurs attendus chaque jour. Et peut-être des retombées pour le tourisme

Il régnait une atmosphère de pleine activité ce mardi après-midi à Pôle Caraïbes. Normal pour la saison mais comme un grand ballon d'oxygène pour une plate-forme aéroportuaire en sous activité depuis de longs mois, au rythme des annonces liées à la situation sanitaire.

Et les choses devraient aller en créscendo puisque les compagnies régulières qui desservent Pôle Caraïbes, prévoient d'intensifier la cadence d'atterrissages et de décollages.

Des hirondelles qui pourraient annoncer un nouveau printemps pour la filière touristique qui a du mal à se relancer et qui reste encore dubitative puisqu'en la matière, tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne.

Quoi qu'il en soit, ce regain d'activités aéroportuaires va poser un double défi aux autorités concernées : Permettre une reprise de l'économie touristique sans générer une reprise de la circulation du virus et une détérioration de la situation sanitaire. La réponse dépendra forcément et personnellement de la responsabilité de chacun.