Pôle Caraïbes : l'activité ne redécolle pas

tourisme
tarmac aéroport Pôle Caraïbes
©DR
L'aéroport Pôle Caraïbes aux Abymes vit au rythme de la pandémie avec des hauts et des bas. L'affluence est à la baisse mais l'autorité aéroportuaire reste mobilisée et prépare son avenir. Car un jour ou l'autre, l'activité pourra reprendre.

Si l'année 2021 aura été fortement impactée par la crise sanitaire. Pour 2022, on entend garder espoir du côté de la direction du directoire de la société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbes.

Car il est vrai que l'année 2021 a été quasi similaire à 2020 avec un trafic encore en berne. Il s'établit à presque 1 280 000 passagers soit 0,7% de plus qu'en 2020 mais toujours en recul de près de 50% par rapport à 2019. Une chute vertigineuse du trafic qui aura fait perdre près de 30 millions d'euros à la société aéroportuaire. Mais il y a néanmoins des signes encourageants de reprise. 

Alain Bièvre, président du Directoire de la société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbes

©Guadeloupe

Ils envisagent une année 2022 à 65% du trafic de 2019 et un retour à 100% à l'horizon 2025. Mais pour se faire, il leur faut continuer à investir pour maintenir et améliorer la qualité de service. 58 millions d'euros pour deux projets : des travaux de renforcement structurel de la piste et la création d'un nouveau bâtiment accueillant le système de tri bagage déporté.

Alain Bièvre, président du Directoire de la société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbes

©Guadeloupe

Une fréquentation en baisse depuis la pandémie

Car ces chiffres justement, ils sont en net recul par rapport à la dernière de référence, 2019. Quasiment 60% de baisse entre Paris et Pointe-à-Pitre avant que la pandémie ne s'installe. Même si avec les vacances de la Toussaint et de Noël, la fréquentation de l'aéroport a considérablement augmenté. En 2021, la Covid a une nouvelle fois lourdement impacté Pôle Caraïbes. Frank Aristide fait le point en vidéo. 

A (re) voir le reportage de Frank Aristide