guadeloupe
info locale

Les premiers JMJistes guadeloupéens sont arrivés au Panama

religion
Le Panama accueille les 34èmes JMJ
A quelques jours de l'arrivée du Pape à Panama, le 23 janvier prochain, pour  les 34 èmes Journées Mondiales de la Jeunesse, les premiers participants convergent déjà vers le Panama. Parmi eux, trois jeunes Guadeloupéens ont atteri ce matin à l'aéroport international de Tocumen
Ils sont trois, partis hier de la Guadeloupe et, après une escale en Floride, ils sont arrivés ce matin au Panama. Une semaine avant les pèlerins qui afflueront du monde entier pour vivre ces 34èmes Journées Mondiales de la Jeunesse, ils font partie des volontaires, ceux qui ont choisi de vivre les JMJ au service des autres. 
Les trois volontaires Guadeloupéens
©S. L.
Ce ne sont d'ailleurs pas leurs premières JMJ. Sabrina avait fait partie de la délégation de la Guadeloupe au Brésil et, en 2016, elle était volontaire. Comme Marie-Danielle et Stéphane. Leurs JMJ en Pologne les avaient stimulés, au point de leur donner envie de repartir

Me retrouver au milieu de jeunes du monde entier, qui parlent toutes les langues, s'adresser à ceux-ci en anglais, à ceux-là en espagnol, et à ces autres-là qui viennent d'Afrique ou du Canada en français, c'est comme une porte ouverte sur le monde"

C'est en tout cas ainsi que Stéphane résumait son sentiment le plus fort durant ces JMJ de Pologne. Pour Marie-Danielle, il s'agissait vraiment d'une volonté de servir qui se traduisait par toutes les missions qui lui étaient confiées.


A pied d'oeuvre avant le grand rush


Pour les volontaires, le pèlerinage commence quelques jours avant afin de préparer l'accueil des délégations et participer à toutes les dernières installations. Alors qu'elle entamait le voyage vers le Panama, Sabrina a reçu sa fiche d'affectation : Elle aura à participer à la gestion des réseaux sociaux en français. Originaire de Saint Martin, Sabrina vit au Gosier et travaille à Pôle Caraïbe. Les JMJ lui permettent d'allier sa passion pour les voyages et l'expression de sa foi. Et cette première journée au Panama lui aura déjà permis de retrouver des jeunes rencontrés lors des deux précédentes JMJ et qui sont devenus des amis. 

Une journée riche en émotions pour moi, avec des retrouvailles, les nouvelles rencontres, ce partage entre cultures : Tous les continents sont présents à mon logement. L'Esprit Saint est bien là. Des personnes ne parlant pas la même langue mais qui se comprennentet qui n'hésitent pas à former des groupes pour aller aux alentours.

Sabrina et sa fiche de mission
Sabrina et sa fiche de mission ©S. L.
Comme Stéphane et Marie-Danielle, elle aura un regard particulier pour ces quelques Guadeloupéens qui arriveront la semaine prochaine, un peu avant le Pape, pour participer à ces JMJ du Panama. 
De la Guadeloupe même, il ne seront pas nombreux, tout au plus cinq jeunes du Nord Grande Terre et du Sud Basse-Terre, bien déterminés à ne pas louper l'évènement. La période de l'année n'étant pas propice à la formation des grandes délégations habituelles de jeunes, seuls des jeunes travailleurs pouvaient, en prenant des congés durant cette période, répondre à l'appel lancé par le Pape en Pologne pour venir au Panama. 
aéroport international de Tocumen
Au 10 janvier, on comptait plus de 37 000 inscrits officiels, et on estime que plus de 167 000 jeunes devraient finaliser leur inscription dans les prochaines heures. Ce seront ainsi quelque 200 000 personnes provenant de 55 pays qui prendront part à ce grand rassemblement présidé par le Pape François.
Parmi eux, plus de 1 000 jeunes Panaméens participeront à leur propres JMJ, 3 jours avant le début de l’évènement international, du 16 au 19 janvier.