publicité

Des problèmes d'eau à Saint Martin et Saint Barthélemy

Depuis vendredi dernier, un arrêté de la collectivité territoriale de Saint Martin interdit, la consommation de l’eau du robinet.
Saint-Bath est également concerné par ce problème.
 

© IO TV
© IO TV
  • Ch. Martial
  • Publié le , mis à jour le
Une interdiction temporaire, après des contrôles de la ressource diligentés par l’ARS. L’agence régionale de santé a ainsi relevé des teneurs en Bromates de 10 microgramme par litre, soit  au-dessus des taux acceptés.
Les bromates n’existent pas dans la nature. C’est un composé chimique qui provient soit des traitements de désinfection de l’eau soit d’une pollution liée à l’homme. Ils sont  cancérigènes et  extrêmement toxiques pouvant  entraîner une insuffisance rénale.
Leurs présences dans l’eau à Saint Martin dépassent le taux  de concentration maximale  qui est de 10 microgramme par litre, soit 10 mg / m3.

Principe de précaution 

Cette question de la présence de Bromates dans l’eau  dans les îles du nord semble récurrentes. Depuis près d’un an déjà, les contrôles sanitaires de plusieurs réservoirs d’Eau Potable, révèlent des taux élevés de Bromates..
Depuis l’annonce de l’interdiction de consommer l’eau, la collectivité de Saint-Martin a pris quelques dispositions : Fournir des bouteilles d’eau dans les écoles, à l’hôpital, mais aussi, dans l’unique maison de retraite de l’île.
Ces mesures devraient être étendues à l’ensemble de la population. 

VOIR AUSSI :
PROBLEME D EAU A SAINT MARTIN
 Daniel Gibbs, président de la Collectivité de Saint Martin

Daniel Gibbs, président de la Collectivité de Saint Martin

Un problème qui concerne Saint Barthélemy aussi 

Il semble d'ailleurs que cette situation de la présence de Bromate dans l’eau à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy soit récurrente. Le site internet de l’Agence Régional de Santé, date cette pollution du réseau d’eau à Saint Barth, entre le 3 et 18 Juillet 2018.
Mais cette pollution de l’eau potable à Saint-Barth inquiète les élus de l’opposition de la collectivité. Ils demandent des réponses quant à l’origine de cette pollution et les solutions pour y mettre un terme et ne plus la risquer.
En mai dernier, Hélène Bernier, guide touristique et élue de l’opposition à la COM de Saint-Barth, a demandé audience à la Préfète des îles du Nord quant à ce dossier.
L’élue demande que des solutions soient trouvées à cette situation qui perdure depuis près d’un.

Hélène Bernier élue de Saint Barthélemy

On l’a dit les bromates dans l’eau potable sont nocifs pour la santé, passé un certain taux, par litre d’eau. A Saint Barth, selon l’élue de l’opposition à la collectivité, Hélène Bernier, la population est de plus en plus inquiète quand aux conséquences de cette crise sur sa santé.
Hélène BERNIER

Hélène Bernier élue de la Collectivité de Saint Barthélemy



 

Le président de la Collectivité de Saint Martin, Daniel Gibbs et le président de l'établissement des Eaux et de l'Assainissement Dominique Riboud ont fait le point sur la situation, en présence de la préfète déléguée. De nouveaux prélèvements ont été  envoyés à un laboratoire à Saint-Barthélemy. Des investigations sont menées pour identifier la source de pollution. En attendant, les personnes en difficultés financières, peuvent se rapprocher du Pôle Solidarité famille, une aide pourra leur être accordée en fonction de leurs revenus.
 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play