Des propositions pour concevoir l'avenir statutaire de la Guadeloupe

politique
Palais de l'Elysée
37 propositions pour peser sur la future reforme constitutionnelle voulu par le président Macron, c’est le résultat d’un travail effectué par les sénateurs et députés socialistes de Guadeloupe auquel il faut ajouter la contribution du conseil départemental
Réduire le nombre de parlementaires et rationaliser, entre autres, le fonctionnement des institutions, c’est l’objectif du président de la République Emmanuel Macron qui a décidé de lancer une réforme Constitutionnelle.
Et sur ce dossier, Les députés et les sénateurs socialistes de la Guadeloupe ainsi que la présidente du département, ont planché pour formuler 37 propositions. Des  propositions qui balayent la Constitution pour repenser aussi bien les institutions que les statuts.
Un vrai panel de propositions que ces élus souhaitent faire aux  Guadeloupéens.

Victorin Lurel Sénateur de la Guadeloupe