publicité

La Désirade retrousse ses manches pour lutter contre les sargasses

La semaine a été marquée par les annonces de l’Etat dans le cadre de son plan PULSAR pour lutter contre l’invasion des sargasses. Sur le terrain, et en attendant les moyens d'un tel plan, l'initiative populaire est la première arme pour certaines communes pour se débarrasser de ces algues

  • Guadeloupe La 1ère (Photos : M. Kissoka)
  • Publié le , mis à jour le

L'affiche et le flyer ayant été largement diffusés, c'est spontanément que plusieurs dizaines de Désiradiens ont choisi de passer leur week-end à débarrasser la plage à Fifi des encombrantes sargasses qui en obstruent l'accès depuis quelques jours. Un mouvement populaire initié par la mairie et qui aura fait écho dans tous les milieux de l'île puisque, du curé aux deux religieuses de l'île, des touristes canadiens à l'ancien médecin de l'île, en passant aussi par tout le mouvement associatif, tous ont tenu à prêter main forte à cette action sanitaire.

Tant il est vrai pour les Désiradiens qu'il leur faut toujours ne compter que sur eux-mêmes avant l'arrivée d'éventuelles aides extérieures. Certes, ces deux jours ne sont peu pour faire face à l'ampleur des dégâts et l'annonce de l'arrivée prochaine de nouveaux bancs de sargasses aurait de quoi décourager tous ces volontaires, mais la volonté de rendre à la Désirade son image accueillante et aussi de se protéger des effets de ces sargasses, permet d'entretenir les efforts consentis. Même si cela ne suffira pas, et ils en sont tous conscients. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play