La qualité de prise en charge médicale du CHU reste constante

santé
Professeure Suzy Duflo
Cette affirmation vient d'une voix reconnue du CHU, celle du professeur Suzy Duflo, présidente du Comité médical d'établissement. Une réponse aux rumeurs de fuite des médecins depuis l'incendie, des rumeurs nées de situations réelles amplifiées par les réseaux sociaux
Samedi soir, la ministre des Outre-mers a suspendu la décision de la direction du Centre hospitalier universitaire de lancer un nettoyage post-incendie sans délocaliser la totalité des services et des malades.
Ce mercredi, à l’occasion d’un conseil de surveillance, de nouvelles décisions seront prise, en attendant le comité d’experts prévu par le gouvernement. Le professeur Suzy Duflo, présidente de la Commission médicale, a décidé de prendre position.
Même si le CHU fonctionne de manière dégradée, les médecins n’ont pas déserté le navire. Les équipes font le nécessaire pour conserver une qualité des soins. Elle entend battre en brèche les rumeurs.
©guadeloupe

Mais au CHU la liste des médecins et personnel soignants victimes de malaise s'allongent. Depuis la fin de la semaine dernière tous les médecins du service endocrinologie et diabétologie sont en arrêt de travail. Leurs  patients ont dû être transférés dans d'autres services. Et le malaise n'est pas que médical.

©guadeloupe

Ce sont ces malaises qui sont à l'origine du refus du collectif de défense du CHU de rester dans les lieux. Et ils ont été confortés par la ministre des Outre-mers.  Annick Girardin qui a suspendu la décision de la direction du CHU; elle comptait réaliser les travaux de nettoyage avec le personnel dans les locaux.