publicité

Des rats morts découverts dans une école de Sainte-Anne

Le groupe scolaire de Foucher-Deshauteurs à Sainte-Anne est fermé depuis ce matin. Plusieurs rats morts ont été trouvés dans l’établissement ces dernières semaines. Les parents d’élèves sont très remontés. Les 170 élèves pourraient retourner à l’école ce vendredi.

  • Chantal Horn
  • Publié le
Des rats morts retrouvés dans les écoles maternelle et primaire de Foucher à Deshauteurs Sainte-Anne. Trois rongeurs ont été découverts morts dans ces établissements en moins de deux semaines.
Inquiets quant aux risques encourus par les enfants, les parents d’élèves ont décidé de bloquer le groupe scolaire ce matin, pour protester contre les conditions d’hygiène. La municipalité a été alertée, mais les parents sont très en colère.

Pas d'école avant vendredi 

"Nous sommes mobilisés pour demander le nettoyage complet de l'école et des alentours. La municipalité a été alertée. Normalement, il y a une dératisation qui a été faite, ainsi qu'une désinfection. 15 jours après, la même opération a été renouvelée. Et là encore, 2 rats morts, le 25 septembre. Selon la municipalité, la dératisation a été faite au mois d'août. 2 passages. Nous en avons eu les preuves". 
Ce matin, des représentants de la municipalité sont venus sur place. Ils se sont entretenus avec les parents d'élèves. L'élagage des arbres proches de l'école a été fait, dans la matinée. Prochaine étape, la toiture sera vérifiée. 
L'école restera fermera demain également. Une nouvelle rencontre est prévue entre les deux parties, ce jeudi, dans l'après-midi. 
Nous attendons d'avoir des preuves à l'appui pour savoir s'il y aura réouverture vendredi. 

Le problème est extérieur à l'école pour Christian Baptiste

Le maire de Sainte-Anne, estime avoir réagi très rapidement. "Nous procédons à la dératisation lors de toutes les vacances scolaires. Lors de l'alerte, la semaine dernière, nous avons fait intervenir une société pour déposer des appâts, en dehors des salles de classe" a t-il confié. 
Selon Christian Baptiste, le problème se pose aux abords de l'établissement. Les arbres et leurs branches empiètent sur l'enceinte du groupe scolaire, d'où la décision de procéder à l'élagage de ces derniers. Il a souhaité assurer les parents d'élèves et le personnel enseignant que tout était fait pour que la sécurité et l'hygiène soient respectées. 

Les équipes de dératisation étaient sur place ce matin. Elles font le nécessaire pour que les 2 écoles rouvrent rapidement, si possible après-demain, vendredi, le temps que les produits agissent.

Sur le même thème

  • santé

    La pénurie de médicament perdure et s'étend

    Dans l'Hexagone comme aux Antilles la pénurie de médicaments s'installe dans le temps. Certains traitements  manquent en raison de ruptures de matières premières. Les grossistes doivent faire face aux restrictions des laboratoires et dans ce contexte, la Guadeloupe n'est pas épargnée

  • santé

    Tout faire pour sortir le CHU de son actuelle impasse

    Aucune négociation en vue dans le conflit du CHU. Malgré les propositions de la présidente du Conseil de surveillance pour une rencontre ce mercredi les syndicats refusent toujours de reprendre le dialogue. Josette Borel-Lincertin leur a lancé un nouvel appel à la négociation
     

  • santé

    Forte mobilisation populaire pour la défense du CHU de la Guadeloupe

    Ce jeudi 1er Août une dizaine d'organisations syndicales ont appelé à une grève générale dans l'archipel pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et de prise en charge des patients au centre hospitalier de la Guadeloupe. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play