guadeloupe
info locale

Raymond Gauthierot exclu de l’UNASS UGTG

social
Raymond Gauthierot
©DR
Raymond Gauthierot a été exclu de l’UNASS UGTG. Une décision prise il y a plusieurs semaines de cela. Elle a été prise en toute discrétion. Raymond Gauthierot a été secrétaire général de l’UGTG. Il a été le prédécesseur d’Elie Domota à la tête de la centrale syndicale.
"Pour avoir trahi la Cause et votre Pays, le conseil syndical de l'UNASS-UGTG a pris la douloureuse décision de vous exclure dans délai"
Le courrier, en date du 21 mars est signé d'Henri Pértout, secrétaire-général de l'Union des agents de la Sécurité Sociale, l'organisation syndicale dont Raymond Gauthiérot était membre. Exit donc l'ancien leader syndical aux méthodes plutôt musclées, auquel avait succédé Elie Domota en 2008. Que lui est-il reproché ? En gros, d'avoir trahi le syndicat et ses collègues en pactisant à la fois avec la direction de la CGSS et la CGTG, le syndicat concurrent : non participation aux mobilisations, non suivi de la ligne politique, insubordination, la liste des griefs est longue. 
Pourtant, la mise à l'écart de Raymond Gauthiérot ne date pas de cette déclaration, elle était effective depuis plus d'un an. Fidèle à ses principes syndicaux, l'homme s'était retenu de mettre en cause publiquement l'attitude de plus en plus hostile de sa section syndicale à son égard mais il protestait contre les attaques personnelles qu'il subissait.
Et parmi les reproches qui lui étaient faits, la gestion de Cap-Rêva, la résidence hôtelière à Capesterre de Marie-Galante aura beaucoup compté. Une propriété du comité d'entreprise de la Sécurité Sociale, longtemps contrôlée par Raymond Gauthiérot. Une gérance confiée pendant un temps à la Société Kariba Resort, sans que cela ne puisse permettre à la structure d'éviter un naufrage industriel aux lourdes conséquences sociales.
L'exclusion de Raymond Gauthiérot a donc été décidée et opérée en toute discrétion par l'UNASS qui est une section syndicale autonome. mais, forcément, en informant la direction centrale de l'UGTG. Pour autant, Raymond Gauthierot conserve toute la reconnaissance au sein de à la Centrale syndicale.
VOIR :
©guadeloupe
Publicité