Des réactions unanimes en Guadeloupe contre la réforme des retraites

social
Réforme des retraite
Edouard Philippe a présenté hier les grandes lignes de la réforme des régimes de retraites. Les réactions syndicales au niveau local sont nombreuses et unanimement hostiles. Elles pourraient même donner lieu à de nouvelles mobilisations en Guadeloupe aussi
 
Après des mois de concertation, une semaine de grève dans l’hexagone, et deux jours en Guadeloupe, Edouard Philippe a explicité la future réforme des retraites. Fixant un «âge du taux plein» à 64 ans mais repoussant la date de la bascule dans le système universel à la génération née en 1975, le gouvernement a pris le risque de braquer contre son projet les organisations syndicales.
Les jours qui viennent diront s'ils appelleront leurs troupes à rejoindre les cortèges opposés à la réforme des retraites.
Tous estiment que le gouvernement n’a pas pris la mesure des revendications et de la colère exprimées massivement depuis plusieurs jours dans les grèves et manifestations comme celle du 5 décembre dernier.
Les organisations syndicales sont extrêmement se disent mécontentes
©guadeloupe
Dans ce concert de réactions négatives, les policiers se sont eux aussi faits entendre. Hier ils ont manifesté leur désapprobation quant à la remise en cause de leur régime de retraite. 
©guadeloupe
Cependant, après une réunion au ministère de l'Intérieur les syndicats de policiers ont choisi de suspendre leur mouvement de protestation prévu pou rle 17 décembre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live