publicité

La recherche clinique en Guadeloupe montre son savoir-faire

Pour marquer les dix années de sa structuration, et après sa journée grand public d'hier, la Délégation à la Recherche Clinique et Innovation se penche aujourd'hui et demain sur ces perspectives d'avenir dans le cadre de ses journées scientifiques

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Cette année marque les dix ans de la structuration de la Recherche Clinique sous sa forme actuelle avec l’installation de la Délégation à la Recherche Clinique et Innovation (DRCI) et la création du Centre d’Investigation Clinique (CIC). 
Dans un contexte difficile, le CHU de la Guadeloupe maintient son activité de recherche sur des pathologies qui concernent tous les Guadeloupéens dans l'environnement caribéen : la drépanocytose, le diabète, le ZIKA ou le chikungunya, les cancers, le Parkinson atypique et bien d’autres.
A l’heure de la médecine personnalisée qui consiste à adapter les traitements en fonction des caractéristiques des patients et de leurs maladies, chacun est potentiellement concerné par ces projets de recherche menés sur le territoire de la Guadeloupe. Raison pour laquelle la délégation avait choisi, avant d'entamer ses journées scientifiques aujourd'hui, d'aller à la rencontre du public hier pour mieux se faire connaître ou même reconnaître puisque, le grand public ne le sait pas toujours mais la recherche clinique en Guadeloupe est à l'origine de nombreux pas faits par la médecine et mis à la portée des patients.
LA RECHERCHE EN GUADELOUPE
Pour voir le programme des journées scientifiques



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play