La réponse de Paris 2024 face aux insultes racistes sur les murs de l'Insep déclenche un véritable tollé sur la toile

racisme
Compte Twitter Paris 2024
©Capture Twitter
Bad buzz pour la réponse apportée par le comité olympique Paris 2024, sur son compte Twitter, après les tags racistes contre des sportifs noirs, sur les murs de l'Insep. Les propos racistes et injurieux n'ont pas été effacés, ils ont été réutilisés, détournés, pour apparaître "positifs".
Des insultes racistes sur les photos d’athlètes des Jeux de Rio, disposées sur les grilles extérieures de l’Insep au cœur du bois de Vincennes. Parmi les photos vandalisées, celles du judoka Teddy Riner et de l’athlète Dimitri Bascou.
Les condamnations ont été nombreuses. L'Insep a condamné fermement ces actes et déposé plainte auprès des services de police. La ministre des Sports Roxana Maracineanu a qualifié ces actes d"ignobles et lâches".
Le comité des jeux Olympiques de Paris 2024 a lui aussi voulu se mobiliser contre ce racisme affiché. Sauf que la campagne choisie ne passe pas auprès de tous les internautes. 

 

Le tweet de Paris 2024 décrié

Le Comité Olympique a également voulu réagir contre ces actes racistes. Une idée pleine de bonnes intentions, mais la réponse affichée, très discutée, n'a pas du tout fait l'unanimité. Et pour cause, sur son compte Twitter, Paris 2024 a répondu avec un slogan "Ne laissons pas le racisme avoir le dernier mot", avec le hashtag #TousUnisContreLaHaine et les photos taguées d'insultes racistes ont été détournées pour en faire des compliments et mots positifs. 
Si l'intention est de lutter et condamner le racisme, pour beaucoup d'internautes, l'objectif est manqué. Pire, le comité olympique français est accusé de véhiculer un mauvais message. 
Le résultat n'a vraiment pas plu... Certains doutent même de la pertinence de cette réponse. Car, loin de faire disparaître les insultes racistes, ce tweet les remet en avant.   

Des excuses réclamées 

Un véritable tollé, à tel point qu'ils sont tout aussi nombreux à réclamer des excuses et la suppression du tweet en question.   

Le compte Twitter de Paris 2024 se justifie

Et les justifications du compte Twitter de Paris 2024, expliquant qu'il ne s'agissait pas d'une campagne, mais d'une réponse à ces actes racistes, a déclenché à chaque fois, davantage de commentaires désapprouvant la méthode. 
Et quand le compte Twitter du ministère des Sports décide de "venir en aide" au comité olymique, même réponse des internautes.
Certains regrettent avec force que leurs commentaires ne sont pas pris en compte. Et pointent du doigt le manque d'écoute des instances olympiques via leur compte Twitter.   

Pas d'excuses...

Des excuses qui n'arriveront finalement pas... A la place, la reconnaissance d'une maladresse. 
Le tweet qui a toutefois provoqué la colère et la gêne de nombreux internautes n'a cependant pas été supprimé, malgré les demandes répétées. 





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live