Le restaurant "Au petit creux" reputé pour ses bokits fermé pour manquements aux règles sanitaires

santé
Bokit
©vivresuruneile
Le restaurant "Au petit creux", situé dans le bourg du Gosier, vient de faire l’objet d’un arrêté de fermeture, prononcé par le Service de l’alimentation de l’Etat. Les services de la DAAF ont relevé une série de manquements graves aux règles sanitaires.
Le restaurant "Au petit creux", situé dans le bourg du Gosier, vient de faire l’objet d’un arrêté de fermeture daté du 1er février, prononcé par le Service de l’alimentation de l’Etat. Une décision qui fait suite à une visite d’inspection de cet établissement, très fréquenté pour ses bokits. Les services de la DAAF ont relevé une série de manquements aux règles sanitaires, avec un niveau d’hygiène "à corriger de manière urgente".
 

Un précédent rappel à l'ordre ignoré 

Au cours d'une première inspection réalisée le 18 octobre dernier, des manquements graves aux règles d'hygiène et d'entretien général des lieux et installations avaient déjà été relevés. 
L'arrêté stipule que malgré un courrier adressé au gérant du restaurant, en date du 1er décembre, l'informant de l'intention de procéder à la fermeture administrative de son établissement, s'il ne remédiait pas aux non-conformités constatées, rien n'a été fait. 
 

Des mesures à suivre à la lettre pour une réouverture

Le gérant a donc, dorénavant l'obligation de réaliser l'intégralité des mesures correctives et travaux prescrits, à la suite de l'inspection. Parmi ces obligations :
- la mise en place et formation aux bonnes pratiques d'hygiène
- assurer la gestion des températures des denrées
- réaliser un nettoyage approfondi et une désinfection efficace des locaux et équipements

Le non-respect de cet arrêté est puni de 2 ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. 
De plus, le niveau d'hygiène du restaurant "A corriger de manière urgente" sera publié sur le site internet Alim' Confiance, jusqu'au prochain contrôle. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live