Restaurants et bars fermés pour cause de ... COVID 19

coronavirus
VEILLE DE FERMETURE DES RESTAURANTS
©D. Quérin
C’est la dernière ligne droite avant…l’incertitude. Les restaurants fermeront ce soir à partir de 22h et ce, pour 15 jours. Une épreuve difficile que chacun aborde à sa manière en essayant de tout mettre en oeuvre pour survivre 
Comme annoncé par le préfet, les restaurants vont devoir fermer leurs portes ce dimanche soir à partir de 22h. Une fermeture annoncée pour une durée de 15 jours. Pour autant, le représentant de l'Etat n'a pas voulu laisser les professionnels de la restauration sans alternative. Cependant, si la vente à emporter demeure autorisée, cette fermeture forcée reste difficile à accepter pour les restaurateurs qui payent déjà un lourd tribut depuis le confinement.
Avant fermeture des restaurants 2
©D. Quérin

Beaucoup ont cependant évolué sur leur sentiment par rapport à cette fermeture imposée. Ils ont bien compris que ce n'est pas l'organisation de l'espace, qu'ils ont presque tous mise en oeuvre pour garantir les distances de sécurité, qui est désormais en cause. C'est surtout l'obligation pour leurs clients d'oter leur masque pour manger et converser qui est en soi une situation privilégiée de contamination. Contre cela, toutes les mesures mises en oeuvre par eux ne servent à rien. 
Et si beaucoup ne le comprennent pas et croient que l'on s'en prend sans raison à leur gagne-pain, certains le disent ouvertement, ils ne veulent pas que le maintien de leur activité se fasse au détriment de la santé et même de la vie de leurs clients.

Alors, dés hier soir, ils se sont préparés pour gérer la fermeture qui aura lieu ce soir. Elle est sans garantie pour ce qui est de la reprise puisque, les 15 jours annoncés ne seront suffisants que si les chiffres de la propagation du virus s'atténuent et surtout reviennent à la baisse.
Avant fermeture des restaurants 3
©D. Quérin

Pour passer le cap, certains sont déjà près à se lancer dans la confection de repas à emporter. D'autres devront attendre. Attendre et voir. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live