publicité

La riposte des soignants contre les allégations sur le CHU

Le professeur Suzy Duflo, la présidente de la commission médicale d’établissement du CHU de la Guadeloupe réagit après le reportage de chaîne nationale. Elle affirme que les salariés et les médecins de ville se sont sentis « bafoués ». Elle veut rassurer sur les activités du CHU.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
La nouvelle directrice de l’ARS, Valérie Denux doit rendre sa décision jeudi après-midi. un plan de bataille pour le nettoyage du site du centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe touché par un incendie de novembre dernier. Deux hypothèses principales, la délocalisation partielle ou alors la délocalisation totale du CHU.
La polémique enfle dans ce dossier après le reportage d’une radio nationale qui fait état d’une surmortalité depuis novembre dernier. 43 morts de plus par rapport à la même période l’an dernier selon le journaliste, qui, cependant, n'apporte aucune preuve de ce qu'il dit.
LE CHU DANS LA LUTTE CONTRE LE CATASTROPHISME
Une autre partie de la communauté médicale et hospitalière réagit.et affirme que les agents et médecins du CHU se sont sentis bafoués.

Suzy Duflo, présidente de la Commission médicale du CHU


Le professeur Suzy Duflo met en avant l’activité du centre hospitalier qui reprend. Plus de 100 prises en charges par jour aux urgences adultes, plus de 1400 opérations chirurgicales dont 18 greffes de reins depuis le début de la crise.

Suzy Duflo, la présidente de la commission médiale d’établissement

 

1 522 258 731

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play