L'éducation et la formation des jeunes, une priorité pour Saint Martin

politique saint-martin
Emmanuel Macron et la jeunesse Saint-martinoise
©L. Gaydu
Un Vice-recteur pour Saint Martin et des moyens pour développer la formation des jeunes, la visite d'Emmanuel Macron met en chantier une nouvelle forme de gestion de l'Education Nationale à Saint Martin, un regard plus adapté à la réalité de la "friendly Island"
Pour l'éducation à Saint Martin, il y aura probablement un avant septembre 2018 et un après. Au nombre des priorités pour la relance de l'île, mais nerf fragile pour beaucoup, la question de la reconstruction des écoles et des conditions de la rentrée, reste un domaine sensible dans l'île. D'ailleurs, le Président de la République n'a pas manqué de s'en rendre compte. Dans ses moments de contacts avec la population, l'école est toujours un sujet au centre des préoccupations. 
©guadeloupe
Sa réponse, Emmanuel Macron l'aura martelée à plusieurs reprises, lors des différentes interpellations des Saint-Martinois mais surtout lors de sa conférence de presse finale. Il s'agit tout d'abord de répondre à l'urgence de la reconstruction des établissements scolaires
©guadeloupe
Le Président de la République va encore plus loin. Il décide même de doter Saint Martin d'un Vice-Recteur pour que l'éducation nationale soit encore plus adaptée au vécu des jeunes Saint Martinois et aux perspectives de développement de l'île
©guadeloupe
L'après septembre 2018 sera probablement comme l'An 1 de l'éducation à Saint Martin puisque toutes les cartes sont appelées à être rebattues pour créer de toute pièce un nouveau système éducatif. Dans ce pari, il y aura certes le fond tel que le Président de la République l'a dessinée, mais il y aura d'abord la forme, puisque pour que l'école puisse prendre son envol, il faut déjà que la reconstruction de tous les établissements scolaires soit effective.



 Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live