guadeloupe
info locale

La justice contre les "fantasmes" des "fake news"

justice saint-martin
Immeubles visités par E. Macron à Saint Martin
©J-M. Mavounzy
La mise au point de Samuel Filniez, le procureur de la République à Basse-Terre près la cour d’appel de Basse-Terre et la chambre détachée de Saint-Martin et Saint Barthélemy : Non aucun des deux jeunes n’est en garde à vue pour des faits de braquages.
Le parquet réfute avec force les rumeurs propagées sur les réseaux sociaux ces dernières heures concernant un des jeunes qui ont posé avec le président de la République Emmanuel Macron, à Quartier d’Orléans à Saint-Martin, samedi dernier.
Les fake news ce sont aussi emparées du dossier de la fameuse photo d’Emmanuel Macron et de deux jeunes Saint-Martinois, lors de la visite officielle du président de la République dans l’île franco hollandaise.
Sur les réseaux sociaux des personnes mal intentionnées diffusent de fausses informations concernant un de ces jeunes. Des rumeurs de la participation à un braquage le week-end dernier, à Saint-Martin en pleine visite présidentielle. Pure fantasme. Samuel Filniez dément formellement ces allégations. Le procureur de la République précise qu’aucune garde à vue pour de tels faits n’a été réalisée dans l’île le week-end dernier, par les forces de l’ordre.
La fachosphère s’est déchaînée à la suite de cette photo où l’on voit un homme faire un doigt d’honneur en présence du chef de l’Etat. Il s’est d’ailleurs expliqué sur la 1ère. Une rumeur qui monte compte tenu qu’un des deux vient juste de sortir de prison.
Le parquet rappelle que le fait de diffuser de fausses informations dans le but de nuire à une personne ou alors de faire croire à la commission d’un acte répréhensible est sévèrement puni par la loi. toute personne, dès lors qu’elle diffuse ces informations peuvent être poursuivie.
 
Publicité