guadeloupe
info locale

Six mois après Irma, la situation à Saint-Martin reste difficile

gouvernement saint-martin
Visite ministérielles à Saint Martin
Nicolas Hulot, lors de sa visite en Guadeloupe en juin 2018 ©Guadeloupe La 1ère
L’Etat va aider Saint-Martin à se redresser, assurent les trois ministres présents sur l’île depuis hier. Mais six mois après le passage de l’ouragan Irma, et à trois mois de la prochaine saison cyclonique, la reconstruction s’avère bien lente.
Six mois après le passage d’Irma, les Iles du Nord ont droit à de nouvelles visites ministérielles, comme elles se sont succédées depuis le terrible ouragan du 6 septembre 2017. Depuis hier, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des comptes publics ; Sébastien Lecornu, le secrétaire d’Etat à la Transition écologique, et Annick Girardin, la ministre des Outre-Mers, sont en déplacement à Saint-Martin, la plus dévastée des deux îles. Avec 11 morts, selon les chiffres officiels, 95% des habitations et infrastructures touchées et 25% jugées irréparables. La collectivité avait alors estimé les dégâts à 3 milliards et demi d’euros ; l’Etat à 1,2 milliards. Lundi prochain, en conseil interministériel, le gouvernement décidera du montant qu’apportera l’Etat pour la reconstruction. L’Etat, qui est bien aux côtés de la population, malgré l’éloignement, a assuré hier Annick Girardin
©guadeloupe
Loin des nouvelles visites ministérielles, les habitants de Saint-Martin, comptent surtout aujourd’hui les quelques mois qui les séparent de la prochaine saison cyclonique. Car la reconstruction n’a pas encore vraiment commencé. C’est le cas à « Quartier d’Orléans », où la vie a repris, certes, mais où le quotidien reste très difficile. Margarita Cocx est une membre très active de l’association de quartier, qui tente d’aider les habitants. Mais elle très inquiète pour la sécurité de la population.

Margarita Cocx

Colère des Sxm
La reconstruction des infrastructures et… des hommes est lente et parfois problématique. Illustration dans le quartier de Saint-Louis à la périphérie de Marigot : le projet de construction d’un ensemble immobilier est fermement rejeté par les habitants du quartier qui veulent préserver son authenticité rurale, unique sur la « friendly Island ».

Pascal Pétrine & Steeve Prudent

La réalité est là : la reconstruction est très lente. C’est le cas pour les hôtels. Tous les établissements de Saint-Martin ont été durement endommagés par l'ouragan. Six mois après, quelques travaux ont été entrepris, mais, contrairement aux promesses, la simplification administrative n'est pas au rendez-vous. Au Grand-Case Beach Club, une bonne partie de la capacité d’accueil des clients devrait tout de même être rétablie pour la prochaine saison touristique. Mais dans six mois, nous serons au cœur de la prochaine saison cyclonique, qui démarre d’ailleurs début juin. L'inquiétude est donc de mise, dans l’ensemble de la population, devant la lenteur d'un semblant de retour à la normale.

Jean-François Billot, gérant du Grand-Case Beach Club,

Hôtels en reconstruction à SXM

Cette reconstruction de Saint Martin passe aussi par l'avenir énergétique. C'est une nouvelle étape qui comprend un Plan Pluriannuel de l'Energie qui doit être finalisée au plus tard à la fin de l'année.
 

©guadeloupe

 

Notez que dans le cadre de ses magazines radio de 18h35, Guadeloupe La 1ère vous proposera :

• Lundi  05 mars, 18h25

« Politique 1ère»: Daniel Gibbs, président de la collectivité territoriale de St Martin
Il  sera  interrogé par  Olivier Lancien et Eric Lefèvre   
  
• Mardi 06 mars, 18h25

« Focus » : Irma – 6 mois après
Présenté par Franck Aristide

Par ailleurs, la page magazine du journal de 13h sera consacrée au passage de cet ouragan de catégorie 5. « Irma… 6 mois après »… Nous recevrons plusieurs invités pour une page spéciale qui démarrera dès 13H et qui s’achèvera à 13H45.

En télévision, les journaux de 13h et de 19h30 seront réalisés pour partie en direct depuis Saint Martin et Saint Barthélemy
Publicité