Les salariés de la SADG en grève

social
GREVE SADG
©L. GUIOLET-OULAC

Depuis le 2 juillet dernier, les salariés de la SADG sont en grève pour « paiement des pauses casse-croûte dans les heures effectives ». Ce mouvement dénonce le fait que leurs primes soient additionnées sous forme de tickets restaurant.
 
©guadeloupe

Pour le moment, les négociations restent au point fixe. Bien que les grévistes soient positionnés sur deux sites, respectivement  à Deshaies  et à Jarry, ils ne bloquent pas les locaux de l’entreprise. Ils déclarent être simplement en « arrêt de travail ».
 
SADG GREVE
©D. QUERIN

La direction affirme avoir respecté ses engagements, ainsi que les accords signés. Contrairement au discours des salariés grévistes, l’entreprise affirme être en situation de blocage car leurs transporteurs ne peuvent pas récupérer leurs matériaux, causant l’arrêt de plusieurs chantiers.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live