Sébastien Lecornu souhaite incarner en Guadeloupe un Etat fort qui dialogue

gouvernement
Point presse de Sébastien Lecornu
Point presse de Sébastien Lecornu, en Guadeloupe, le 28/11/2021 ©L. Guiolet-Oulac
Dès les premiers instants de sa visite en Guadeloupe, Sébastien Lecornu a souhaité situer la mission qu'il s'est fixée. L'établissement d'un dialogue social avec les soignants et les pompiers, mais aussi avec l'intersyndicale dans des conditions fixées par lui.

C'est par une rencontre avec les hommes et les femmes engagés dans le rétablissement de la sécurité dans l'Archipel guadeloupéen que le ministre des Outre-mer a choisi de commencer sa visite en Guadeloupe. Une manière pour lui de signifier que ce sont eux qui ont rendu possible les conditions primordiales de sa venue sur l'île.

S'en suit une première séance de travail avec les services de l'Etat. Il s'agit alors d'organiser la parole du gouvernement face à tous les interlocuteurs qu'il doit rencontrer ce lundi. A l'issue de cette rencontre, le ministre a tenu un point presse pour exprimer les priorités de sa visite.

Une occasion pour le ministre des Outre-mer de rappeler un principe qu'il considère comme incontournable : La loi de la République s'appliquera en Guadeloupe comme ailleurs. 
Un principe qui ne ferme pas pour autant sa volonté de dialogue, y compris sur le cas des soignants qui ont été suspendus du fait de leur non-conformité avec le pass-sanitaire.

Des conditions fixées par le ministre et qui vont à l'encontre des déclarations des membres du Collectif des Organisations en lutte. Il faudra donc attendre la journée de lundi pour voir si un pas est fait de part et d'autre pour favoriser l'engagement de ce dialogue voulu par tous.

Suivez l’évolution de la crise sociale dans notre direct permanent.