La sécurité nécessite la présence perenne des Forces de l'ordre

sécurité
renforts gendarmerie
©J-M. Mavounzy
Pour assurer la sécurité dans la ZSP de l’agglomération pointoise, il faut un renfort perenne de policiers, et non pas des gendarmes envoyés de façon périodique, estime le syndicat SGP Police FO, après l’annonce d’un retour de Mayotte des 35 militaires du peloton mobile.
Le départ des 35 gendarmes affectés à la ZSP de Pointe-à-Pitre/Abymes n’est que temporaire… C’est ce qu’a affirmé hier le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, répondant à une question du sénateur guadeloupéen, Dominique Théophile, qui se plaignait du départ pour Mayotte des militaires affectés à la zone de sécurité prioritaire. Les 35 gendarmes devraient revenir prochainement en Guadeloupe, lorsque la situation sera rétablie dans l’île de l’Océan Indien. Une réponse jugée inadmissible par Unité Police SGP Force Ouvrière. Pour assurer la sécurité dans la ZSP, le syndicat réclame un renfort pérenne de policiers, et non pas des gendarmes envoyés de façon périodique.
Le départ des 35 gendarmes affectés à la ZSP de Pointe-à-Pitre/Abymes n’est que temporaire… C’est ce qu’a affirmé hier le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, répondant à une question du sénateur guadeloupéen, Dominique Théophile, qui se plaignait du départ pour Mayotte des militaires affectés à la zone de sécurité prioritaire. Les 35 gendarmes devraient revenir prochainement en Guadeloupe, lorsque la situation sera rétablie dans l’île de l’Océan Indien. Une réponse jugée inadmissible par Unité Police SGP Force Ouvrière. Pour assurer la sécurité dans la ZSP, le syndicat réclame un renfort pérenne de policiers, et non pas des gendarmes envoyés de façon périodique. Par ailleurs, dans sa réponse, Gérard Collomb a affirmé que le GIPN de Guadeloupe, le groupement d’intervention de la police nationale, sera transformé en antenne locale du RAID. 

Patrice Abdallah, le secrétaire départemental du syndicat Unité Police SGP Force Ouvrière


Par ailleurs, dans sa réponse, Gérard Collomb a affirmé que le GIPN de Guadeloupe, le groupement d’intervention de la police nationale, sera transformé en antenne locale du RAID. Le RAID, c’est la force d’intervention d’excellence de la police nationale. Les missions ne vont pas pour autant changer

Les Outre-mer en continu
Accéder au live