publicité

Le sport coup de pouce pour le monde du travail

Vingt-quatre jeunes issus de quartiers populaires ont reçu leur Certificat de Qualification Professionnelle d'Agent de sécurité privé. Leur parrain: Jean-Marc Mormeck, ancien champion du monde de boxe et Délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer.

  • S.Vingadassalom
  • Publié le
Depuis le 17 Juin, ils ont entamé une formation pour, à terme, devenir agent de sécurité privé. Vingt-quatre jeunes ont été sélectionnés par des associations d'insertion Opcalia, France Formation Professionnelle et, grâce aux dispositif "Terre d'emploi", ils mettent un pied dans le monde du travail.
 

Le sport, levier d'insertion professionnelle

Dans cette formation, le sport est un point clé. Il permet de faciliter l'intégration dans un groupe, de développer l'harmonie de ce dernier, la cohésion mais aussi de dépasser ses limites.
Terre d'emploi: Tremplin pour le monde du travail
 

Un parrain de choix: Jean Marc Mormeck

Depuis 2016, Jean-Marck Mormmeck est Délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer. Mais c'est surtout un ancien champion du monde de Boxe. Il a décroché successivement les ceintures WBA (World Boxing Association) des lourds-légers et champion WBC ((World Boxing Council).
 

Pour ce sportif aguerri, le sport permet de : 

"Croire en soi et c'est important pour repousser ses limites"

 
Entretien Jean-Marc Mormeck Délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer
 

Le dispositif "Terre d'emploi"

« Terres d’Emploi » initié en 2018 par OPCALIA et France Formation Professionnelle, existe sur l’ensemble du territoire. Le projet, lancé en Guadeloupe en juin dernier, vise à apporter des clefs de réussite aux jeunes isolés et exclus socialement et professionnellement, grâce à la pratique du sport, véritable levier d’insertion professionnelle
 

Sur le même thème

  • Insertion

    Une régate d'insertion pour des jeunes détenus

    Pour la 3ème édition du projet Bel Espoir l’association "Annou Soti" a décidé d’initier de jeunes détenus de la maison d’arrêt de Basse-Terre et du centre pénitentiaire de Baie-Mahault à une régate nautique qui va les emmener ce week-end à Terre de Bas aux Saintes.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play