guadeloupe
info locale

Un stage pour déceler les fuites et les canalisations enterrées

consommation
Formation techniques recherche des fuites
©E. Stimpfling
L'initiative vient de l'Office de l'eau. Elle permet aux techinciens de toutes les régies en exercice en Guadeloupe d'être formés sur les techniques de recherche de fuites, visibles et non visibles. Elles sont pour beaucoup dans les situations de manquent d'eau qui génèrent les tours d'eau
Le constat est simple et c'est l'Office de l'Eau qui le fait : 

Les tours d’eau ne sont que la conséquence de conduites d’alimentation en eau potable vétustes et insuffisamment entretenues. Pour y remédier, au-delà de la nécessité de mieux comprendre le fonctionnement du réseau d’eau potable (compteurs de sectorisation) et de mieux le réguler (réducteurs de pression), seules deux solutions sont à mettre en oeuvre : le remplacement des conduites les plus fuyardes et les travaux de recherche et de réparation des fuites existantes

C'est donc le motif d'un regroupement de plusieurs techniciens des régies d'eau de la Guadeloupe afin de leur permettre d'acquérir une meilleure connaissance des méthodes de recherche d’eau, l’identification de complémentarité des techniques et l’optimisation de l’utilisation des appareils de détection afin de mener des recherches précises et sélectives.
Après une première journée de théorie mardi, ce mercredi était consacré aux exercices pratiques. Non sans mal.
©guadeloupe
Les deux dernières journées de formation associeront la présentation de nouveaux outils pour la gestion de fuites sur les réseaux d'eau potable à de nouvelles expériences sur le terrain. 
 Les régies présente sont : RENOC, Eau d’Excellence, la communauté d’agglomération de Grand-Sud-Caraïbes, le SIAEAG et les régies communales de Sainte-Rose et Trois-Rivières.
A cette formation, elles sont représentées par 1 à 3 agents.
Publicité