La taxation sur le rhum bénéficiera d’un étalement sur 6 ans

agriculture
Bouteilles rhum Guadeloupe
©DR
L’assemblée nationale l’a entérinée ce mardi. Le 14 novembre dernier la ministre de la santé avait déjà fait voter au Sénat un amendement en ce sens. Objectif  de cette taxe : lutter contre l’alcoolisation massive. 
Selon Agnès Buzyn « une partie de l’argent venant de cette taxe alimentera le fonds de prévention des addictions, l’autre reviendrait à l'Outre-mer. »
Dans un premier temps les députés avaient adoptés un alignement progressif de ces taxes sur 5 ans au niveau de celles en vigueur dans l’hexagone, mais la ministre de la santé n’avait pas retenue cette proposition. Devant la fronde des parlementaires, le gouvernement a donc mis un peu d’eau dans son rhum… et donne un an de plus, soit 6 ans, pour l’alignement des taxes, afin de «tenir compte à la fois des objectifs de santé publique et des nécessités d'adaptation du secteur ».
Le vote sur la taxe de sécurité sociale sur les rhums des DOM a aussi révélé un désaccord entre la ministre des Outre-mer et la ministre de la santé. Annick Giradin, avait au début, plaidé pour un étalement sur dix ans.