La tempête Maria se rapproche de nos côtes

cyclones
Tempête Maria
©NOAA
La Guadeloupe, la Martinique et les îles du Nord sont en vigilance jaune cyclonique, à l'approche de la tempête tropicale, bientôt ouragan, Maria. Les effets sont attendus dès demain, lundi. Elle est pour l'heure, à moins de 800 kilomètres de nos côtes et sa trajectoire est étroitement surveillée. 
La tempête tropicale Maria s'intensifie en s'approchant de l'arc antillais. Selon Ouragans.com, elle s'est légèrement renforcée durant la nuit. Ses vents sont de 100 km/h avec des rafales de 120 km/h. Elle se déplace désormais à 24 km/h, et le "National Hurricane Center" prévoit qu'elle ralentisse encore.
 

Maria deviendra ouragan de catégorie 2

Depuis hier, Météo France a annoncé que le centre du système est prévu à proximité immédiate de la Guadeloupe, en seconde partie de nuit de lundi à mardi. Maria serait alors au stade d'ouragan de catégorie 2.
La mer deviendra forte dès lundi 18 au matin ou au plus tard lundi après-midi.
Dans le scénario le plus défavorable : des creux de 7 à 9 mètres provoqueraient des déferlements très violents en particulier sur le sud de l'archipel.
Le vent soufflerait en rafales de l'ordre de 150 km/h au plus fort de l'épisode, que l'on peut situer entre la nuit de lundi à mardi et une bonne partie de la journée de mardi 19.
Enfin, les pluies associées à Maria semblent particulièrement abondantes et risquent de provoquer beaucoup d'inondations. Des pluies assez continues et très fortes risquent de se produire à partir de la fin de nuit de lundi à mardi et durer environ 24 heures. Des quantités d'eau dépassant 200 mm, voir 400 mm par endroits semblent vraisemblables.
 

La trajectoire de Maria 

Toujours selon Ouragans.com, tous les ingrédients sont réunis pour que Maria se renforce encore dans les jours à venir. "Le NHC prévoit d'ailleurs que d'ici 14 heures, la tempête devienne un ouragan. 
La trajectoire prévue est légèrement revue vers le sud, plus proche de la Dominique. Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle, parce que nous serions sur le versant nord du futur ouragan. En général, le versant nord est le plus venteux et nord-est le plus humide. En regardant la carte au plus près, selon les prévisions actuelles (qui peuvent changer), les îles du sud Marie Galante et les Saintes seraient les premières et les plus directement impactées. Ceci sera à affiner au fin du temps. Selon la même trajectoire prévue, le centre de Maria passerait sur le sud Basse Terre
".
Un scénario repris par le site Keraunos, l'observatoire français des tornades et orages violents. 
 
 

Prévisions pour les îles du Nord

Selon Météo France, on ne peut pas exclure le passage de Maria à un stade d'ouragan de catégorie 2 ou 3, à une distance de moins de 100 kilomètres de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.
Elle est pour l'heure, à environ 1 000 kilomètres des deux îles. 
Il faudrait alors se préparer, dans ce cas le plus défavorable, à un épisode de vent violent centré sur l'après-midi du mardi 19, avec des rafales de l'ordre de 150 km/h.
Et dans cette hypothèse, à une mer grosse avec des creux de 7 à 9 mètres précédée tôt mardi par une houle d'est et un épisode de pluies intenses.
L'autre scénario est un passage de Maria à plus de 150 kilomètres, et dans ce cas, les îles du nord connaîtraient un épisode durable de vent très soutenu, mais beaucoup moins violent à partir de l'après-midi de mardi.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live