publicité

Terre de Bas asphyxiée par les sargasses

A Terre-de-Bas aux Saintes, les bateaux qui desservent l’île ne peuvent ni entrer, ni sortir de la baie, envahie de sargasses. La municipalité tente de déblayer l’entrée du port.

© E. Stimpfling
© E. Stimpfling
  • E. Stimpfling
  • Publié le , mis à jour le
Une nouvelle vague de sargasses arrive sur nos côtes depuis quelques jours. Parmi les zones littorales les plus exposées à cette invasion d’algues brunes, il y a Capesterre-de-Marie-Galante, le sud de la Grande-Terre, c’est-à-dire les communes de la Riviera du Levant, mais aussi les Saintes. A Terre-de-Bas, les sargasses empêchent même les rotations des navettes assurant la desserte de l’île; les bateaux qui desservent l’île ne peuvent ni entrer, ni sortir de la baie, envahie de sargasses. La municipalité tente de déblayer l’entrée du port.
PLAGE DE GRDE ANSE A TERRE DE BAS
Les compagnies maritimes préfèrent suspendre leur rotation, Les nappes de  sargasses entrainent trop de risques pour les bateaux.


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play