publicité

Le Traditour, une affaire de famille, de victoire, de tradition et de canot à voile

Après Jean Forbin, le père, le premier jour c'est à Marc Forbin, le fils que le Traditour a souri hier et à...Hugo Thélier, le neveu. Une étape qui partait des Saintes où l'on aimerait bien que la voile demeure une affaire de tradition que l'on se transmet au sein des familles

Marc Forbin, vainqueur de la 2ème étape © B. Pansiot-Villon
© B. Pansiot-Villon Marc Forbin, vainqueur de la 2ème étape
  • Ch. Théophile, E. Stimpfling, B. Pansiot-Villon, L. Gaydu
  • Publié le , mis à jour le
Deuxième étape hier du Traditour. Le départ avait été donné depuis Terre de Bas aux Saintes pour une arrivée à Capesterre-Belle-Eau. Une longue étape de liaison de 17 miles au total. Et une deuxième étape qui a vu la victoire de Marc Forbin sur "L'Oeuf du moulin Saint-Jacques/Mercury" en tête depuis Trois-Rivières.
MARC FORBIN VAINQUEUR DE LA 2EME ETAPE
Et le Traditour a changé de leader puisqu'au terme de cette deuxième étape c'estHugo Thélier qui a pris les commandes du classement général, devant Antoine Lefort  et Nicolas Perriet.
Ce lundi, Aujourd’hui, deux étapes au programme : la 3ème entre Capesterre-Belle-Eau et Petit-Bourg (départ à 9h30) et la 4ème cet après-midi entre Petit-Bourg et Pointe-à-Pître. ( Voir : La journée "Jonas Astorga")


Une passion et un art saintois en perdition

Hier, l'étape aux Saintes était aussi l'occasion de s'interroger sur le devenir de ce qui est un art et un sport purement saintois. D'ailleurs le canot de la voile traditionnelle guadeloupéenne est une "saintoise". Mais aux Saintes, le maintien de cet  art et de cette passion relève désormais du militantisme ou de la passion.
AVENIR DE LA VOILE TRADITIONNELLE AUX SAINTES

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play