Tremblement de terre à Haïti : un premier bilan fait état de 227 morts dont un homme politique

catastrophes naturelles
Victimes Haïti
©RS Haïti
Le tremblement de terre qui a frappé Haïti ce 14 août 2021 a fait 227 morts parmi lesquels Gabriel Fortuné, l'ancien maire de la ville de Les Cayes. Les recherches pour retrouver des victimes sous les décombres se poursuivent.

Les autorités qui avaient ce matin du mal à appréhender le bilan humain de la secousse qui a frappé la péninsule sud de Haïti, ont communiqué en fin de matinée un premier bilan de la catastrophe qui faisait état de 29 morts parmi lesquels Gabriel Fortuné, un homme politique très connu de la région, décédé dans l'effondrement de son hôtel. C'est l'ancien maire, l'ancien député ainsi que l'ancien député départemental de la ville de Les Cayes.

Cependant, cet après-midi, le bilan humain de la catastrophe a été revu à la hausse avec 227 morts dont 158 uniquement dans la péninsule sud.

Pour rappe, ce matin, très vite après la secousse, les habitants des communes directement impliquées dans la catastrophe (Les Cayes, Jérémie) se sont organisés pour aider les victimes enfouies sous les décombres. Les recherches continuent et les blessés affluent vers les hôpitaux qui sont désormais débordés. Les autorités sanitaires ont très rapidement alerté sur les faibles réserves de sang. Dans la foulée, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a lancé un appel urgent aux dons pour venir en aide aux victimes qui se trouvent dans un état grave.

Améthyste Arcélius l'administrateur de l'hôpital de Les Cayes, un des plus grands centres de la région, témoigne d'une situation très compliquée et passe un appel aux dons de médicaments et au renfort de personnel médical.

10 à 15 minutes après le tremblement de terre, les premières victimes sont arrivées à l'hôpital et depuis ça n'arrête pas. Des gens arrivent aussi des villes périphériques. Les maisons sont brisées, il y a beaucoup de blessés, moi-même j'ai le poignet cassé après être tombé sous l'impact de la secousse. Nous faisons donc appel à toute l'aide qui peut nous parvenir, médicaments et renforts en personnel médical.

 

Haïti en état d'urgence

Le gouvernement haïtien a rapidement décrété l'état d'urgence pour une durée d'un mois. Ariel Henry, l'actuel Premier ministre devrait se rendre rapidement sur les lieux pour évaluer les dégâts et commencer à organiser l'aide humanitaire. Joe Biden, le président Américain s'est dit prêt à déployer "une aide immédiate". En Guadeloupe, le CO.RE.CA, organisme de coopération régionale, a déjà pris contact avec plusieurs associations haïtiennes, au local et sur place, afin de déterminer quelles formes prendra l'aide à l'île voisine et sous quelles modalités elle pourra être acheminée.