publicité

Le Tribunal de Grande Instance se donne un jour de plus pour décider du sort de la crèche " Enfance et bonheur"

Le suspens continue dans le dossier de l’association "Enfance et bonheur", qui gère une crèche au Moule, la dernière des 4 structures de la famille Gabali. (NDLR les 3 autres ayant déjà été liquidées). Il faudra attendre demain pour connaître la décision du Tribunal

Dans l'attente de la décision du TGI © E. Stimpfling
© E. Stimpfling Dans l'attente de la décision du TGI
  • E. Stimpfling
  • Publié le , mis à jour le
Ce matin, le tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre, réuni en chambre du Conseil a une nouvelle fois examiné le devenir de cette structure actuellement placée en période d’observation. Les 21 salariés, représentés par l’UTAS –UGTG , demandent la liquidation de la structure au motif qu’il n’ont plus confiance dans la gouvernance et dans le mode de gestion. M° Sully Lacluse, avocat de la famille Gabali, lui se dit confiant dans une solution de continuation. Le tribunal a mis sa décision en délibéré à demain, vendredi 12 octobre.

Accusant un déficit de plusieurs centaines de milliers d’euros , la structure est sous le coup d’une période d‘observation et est placée sous le contrôle d’un administrateur judiciaire. Par ailleurs, ce dossier fait l’objet d’une enquête préliminaire déclenchée par le procureur de Pointe-à-Pitre. Confiée à la brigade financière de la DIPJ, l’enquête porte sur d’importants transferts de fonds d’une structure associative à l’autre
VOIR : 
AFFAIRE CRECHE ENFANCE ET BONHEUR

VOIR AUSSI : Les précédents épisodes 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play