Le triomphe du Chevalier Saint Georges

musique
Marlon Daniel Chef d'orchestre directeur artistique du Festival Chevalier Saint Georges
Le festival Chevalier Saint Georges a tenu toutes ses promesses. De la musique classique pour rendre hommage au compositeur Guadeloupéen, interprétée par de grands musiciens, et accessible à tous, puisque les concerts étaient gratuits
De lui, France Musique aura dit 

Le chevalier de Saint-Georges, un compositeur noir au pays des Lumières. Il est surnommé le "Mozart noir". Et pourtant Joseph Boulogne, chevalier de Saint-George, fut un musicien et compositeur bien plus adulé en son temps que Mozart. Candidat pour diriger l’opéra, il fut évincé lorsque deux chanteuses, adressèrent une lettre à la reine pour "représenter à Sa Majesté que leur honneur et la délicatesse de leur conscience ne leur permettraient jamais d’être soumises aux ordres d’un mulâtre"...

Pourtant, sa Guadeloupe natale ne le découvre que maintenant. Certes, des rues et des lieux portent son nom. Mais son oeuvre reste presqu'inconnue en Guadeloupe. Ou plutôt, restait puisque le Festival international Chevalier Saint Georges, magnifiquement orchestré par Marlon Daniel, chef d'orchestre et directeur artistique du festival, a permis a de nombreux Guadeloupéens d'apprécier sa musique.
Un souhait qui tenait à coeur à Marlon Daniel, un américain de Louisiane qui porte en lui l'oeuvre du Chevalier Saint Georges et souhaite la faire connaître au monde entier.
Le final du Festival à la Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul de Pointe-à-Pître ce dimanche, lui aura donné le désir de continuer et de revenir l'an prochain en Guadeloupe.
©guadeloupe
Voir L'Annonce du concert