Vers un nouveau mode d'élection pour la gouvernance de l'Université des Antilles

éducation
Université des Antilles campus de Fouillole
©J-M. Mavounzy
L’élection à la présidence de l’université va être réformée. C’est l’objectif d’un amendement voté à l’unanimité en fin de semaine dernière au Sénat. Un vote qui doit maintenant être confirmé par celui de l'Assemblée Nationale
C'est le sénateur socialiste Victorin Lurel qui a demandé à l’ensemble des parlementaires présents de voter cette réforme.
Une réforme qui vise avant tout à créer les conditions d'une meilleure synergie à la tête de l'Université des Antilles puisque cet attelage va travailler en fonction d’un programme déterminé. Une bonne chose pour Victorin Lurel. L’élu fait le constat d’un échec du fonctionnement actuel de la gouvernance de l’Université des Antilles

Victorin Lurel Sénateur PS de la Guadeloupe 

Un ticket président et vice-présidents de pôle Guadeloupe et Martinique


Le texte sera voté selon la procédure parlementaire accélérée. Si la commission mixte paritaire entre le Palais du Luxembourg et l’Assemblée Nationale adopte le texte dans les mêmes termes, désormais, ce sera un ticket président et vice-présidents de pôle Guadeloupe et Martinique qui sera élu.
Dans un an doit avoir lieux les élections interne au sein de cet établissement de l’enseignement supérieur qui regroupe des campus sur les pôles de Guadeloupe et de Martinique. Mais force est de constater, selon les derniers épisodes d’actualité, que la gouvernance connaît quelques dysfonctionnements.
Pour Didier Destouches, maître de conférences en droit public, vice doyens de l’UFR des sciences juridiques et économiques du campus de Fouillole à Pointe-à-Pitre, ancien vice-président de l’Université en Guadeloupe, cet amendement va dans le bon sens.
Didier Destouches, maître de conférences en droit public

Didier Destouches, maître de conférences en droit public

Et Didier Destouches va plus loin. Selon lui, l'amendement pose les conditions et ouvre le chantier de l’alternance entre la Guadeloupe et la Martinique à la tête de l'Université

Didier Destouches, maître de conférences en droit public

VOIR AUSSI : 
©guadeloupe

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live