" Zones humides et eau", thème de l'édition 2021 de la journée mondiale des zones humides

environnement
Page "Mangwov" dédiée à la mangrove de la Guadeloupe
Captures du la page "Mangwov" dédiée à la mangrove de la Guadeloupe ©https://uicn.fr/Mangrove/Mangwov/visite.htm?fbclid=IwAR0CLR7--YUsMCR06JYUAljHdPrsI4lBdF_1M5FNEY_VhtOCx8M6ImS-d08

Inscrite tous les ans au 2 février pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides le 2 février 1971 à Ramsar en Iran, la journée mondiale des zones humides vise à sensibiliser les population à la nécessité de mieux les connaître pour mieux les protéger

Le Parc National de la Guadeloupe qui a la gestion d'une grande partie de ces zones humides en Guadeloupe le rappelle à ses visiteurs. La mangrove est une végétation type des littoraux tropicaux.  

A la fois les pieds dans l’eau, les racines profondément en terre qui s’élèvent vers le ciel, la mangrove s’approprie deux espaces : le bord de mer, et l’intérieur. Caractéristique des littoraux tropicaux, les palétuviers gris, noirs, blancs ou rouges ont la capacité de s’accommoder à la salinité extrême du sol. Trois paysages principaux peuvent être observés : la mangrove de bord de mer, la mangrove arbustive et la mangrove haute

Mangrove de Guadeloupe

Des menaces permanentes contre la mangrove

Malgré toutes les campagnes menées, la mangrove demeure un milieu naturel menacé. En la matière, il y a les menaces "classiques" au nombre desquelles l'urbanisation tient une grande place. Le Pôle Relais des Zones Humides d'Outre Mer le souligne :

L’urbanisation induit une artificialisation des sols qui peut être à l’origine d’une disparition totale ou partielle de la zone humide ou bien d’une modification de son fonctionnement naturel (écoulement, continuité écologique, services écosystémiques, etc.). Aussi bien sur le littoral qu’à l’intérieur des terres, certaines zones humides sont menacées par le comblement (ou remblaiement) afin d’étendre les espaces constructibles.

Mais le thème choisi cette année pour la journée des zones humides, en l'occurence "Zones humides et eau" est l'occasion de rappeler que le milieu naturel où la mangrove s'implante repose sur un équilibre des matières qui la composent : taux de salinité constante (au moins 30 grammes/litres). Or, bien souvent, l'autre conséquence de l'urbanisation c'est une mauvaise circulation des eaux usées qui se déversent dans la mangrove au risque de l'étouffer progressivement. 

Le Pôle Relais des Zones Humides ajoute d'ailleurs plusieurs autres facteurs : 

- L’agriculture et l’aquaculture, lorsqu’elles sont conduites de manière irrationnelle et non durable, sont également des pratiques qui peuvent impacter négativement les zones humides tropicales.

Les invasions biologiques sont une menace pour les zones humides et pour tout type d’écosystème en général. L'introduction par exemple de la jacinthe d'eau a des répercussions nocives pour la mangrove.

-  la pollution, d’origine humaine ou naturelle, constitue une autre menace de poids contre les zones humides. Elle altère le bon fonctionnement des écosystèmes, dans la mesure où elle peut induire une perte de productivité du milieu et de ses fonctionnalités.

Mangrove Guadeloupe
©Guadeloupe la 1ère

 

Un évènement à grande portée nationale

Cette journée en France est l'occasion d'une large mobilisation de tous les partenaires liés à cet objectif. Chaque année, l'Association Ramsar-France, l'Office français de la biodiversité, les Pôles-relais zones humides, la Ligue pour la protection des oiseaux, la  Société nationale de protection de la nature et le  Réseau Ecole et nature, invitent le plus grand nombre à faire connaître et/ou à découvrir les animations proposées sur le Portail national zones humides à l’occasion d’un mois entier consacré aux zones humides, de fin janvier à fin février. 

Le Parc national et la journées mondiales des zones humides au Parc national 2021

Chaque année, le Parc national participe à la journée mondiale des zones humides en permettant au public, scolaire ou autre de découvrir une zone humide, ou une action du Parc national.

Le programme des animations pour l’année 2021 s'établit comme suit : 

9 février 2021 : plantation par des scolaires de la forêt de Golconde. Une classe apprendra les fonctionnalités de la forêt marécageuse, mais aussi l’intérêt de la préserver dans le cadre de toute la continuité écologique de la terre à la mer ; seront aussi abordées les notions d’espèces exotiques envahissantes

Le 18 février 2021 : de 14 h 30 à 17 h 00 :
                                   - live facebook «  on ti Kontré ô bô ma la. Remise des trophées de la Biosphère au pôle relais zones                                      humides pour son projet de visites virtuelles des mares de Guadeloupe.

                                   -- Rencontre intergénérationnelle autour des marges animé par l'association "J'ose la nature" et en                  collaboration avec la mairie des Abymes

le 23  février 2021 : point presse projet PROTEGER  Présentation du projet de réhabilitation des berges des rivières de Guadeloupe.

le 25 février 2021 : animation pédagogique à Grand Étang en partenariat avec l’Office de l’Eau et l’ONF.

                                   30 scolaires réunis autour de trois ateliers pédagogiques : botanique, faune, le suivi de la qualité de l’eau, la chlordécone et                          son cycle, contamination de la faune d’eau douce.

                                   (En attente d’autorisation de prise de vues du rectorat.)