100% des voyageurs contrôlés au départ de Cayenne promet le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti

gouvernement
Eric DUPOND-MORETTI, ministre de la Justice aux Assises de la Sécurité. ©Mario INNOCENT
Du personnel supplémentaire et de nouveaux moyens technologiques vont être installés dans les jours et mois qui viennent à l’aéroport Félix-Eboué. Plus personne n'échappera aux contrôles promet le ministre Dupond-Moretti.

Les annonces faites par le ministre de la Justice Eric Dupont-Moretti ce 1er octobre à Cayenne du renforcement des moyens humains et matériel à l'aéroport Félix Eboué sont peut-être le point de départ d'un futur ralentissement des activités de convoiements de drogue vers Paris. Mais c'est un véritable avertissement que le ministre de la justice et garde des Sceaux a lancé à destination des trafiquants de drogue :

"... Moi je veux lancer un message à la jeunesse de ce territoire pour lui dire qu'avec ces moyens nouveaux c'est 100% de passagers contrôlés. Je veux le répéter 100% des passagers contrôlés. Il faut que ceux qui envisagent de transporter les produits stupéfiants sachent que désormais on n'est plus dans l'aléas mais dans la certitude d'un contrôle ... et je souhaite que cette parole soit relayée. que tous ceux qui envisagent l'illégalité sachent bien sûr qu'ils seront contrôlés. Ce trafic international de stupéfiants doit impérativement cesser."

Depuis le début de l'année 1,300 tonne de cocaïne a été saisie en Guyane au cours des 6 derniers mois. Cela pourrait monter à 2,6 tonnes fin 2022.
Toutefois si l'attention est attirée par le phénomène des mules transitant par l'aéroport, selon l'OFAST, l'office antistupéfiants, 80% du trafic de drogue en Guyane s'effectue par la voie maritime.

Le garde des Sceaux qui devait repartir par le vol Air-France de samedi est finalement toujours en Guyane. Le malaise d'une passagère a contraint l'équipage à faire demi tour.
Eric Dupond-Moretti sera sur le vol de ce dimanche après-midi et sera à Paris lundi matin.