publicité

Les pompiers au secours de tamanduas

Image insolite que ces tamanoirs ou plutôt tamanduas réfugiés dans un cocotier chez une habitante de Cayenne. Il a fallu trois heures aux pompiers pour  capturer ce couple : une femelle et son petit. . 

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Jeudi matin une habitante découvre au coeur de son jardin des tamanduas. Une espèce animale qui réside davantage dans la forêt guyanaise qu'aux abords des maisons. Elle appelle les pompiers à la rescousse pour déloger les deux spécimens, une femelle et son petit. Ils résisteront plus de trois heures avant de se laisser capturer. Ils seront relâchés en milieu forestier.

L'urbanisation chasse les animaux

Selon la propriétaire des lieux, l'urbanisation continue de l'île de Cayenne conduit à la disparition de zones naturelles où vivent de nombreuses espèces animales et certaines se retrouvent piégées du jour au lendemain dans des endroits devenus subitement hostiles - plus d'abri, plus de nourriture. C'est sans doute ce qui s'est passé pour ces petits tamanoirs. Malgré tout, une issue heureuse a été trouvé pour les deux animaux qui pourront se recréer un univers dans une zone moins peuplée.

Reportage de José Charles-Nicolas et Maurice Tiouka
Des tamanoirs perdus dans un jardin
DMCloud:129463

 

Sur le même thème

  • insolite

    Un passager clandestin dans le train d'atterrissage d'un avion

    C’est une histoire  rocambolesque !!
    Celle d’un miraculé qui a survécu caché dans un train d’atterrissage d’un avion Air France effectuant le vol Pointe A Pitre Cayenne.
    L'homme a débarqué sur le tarmac de l'aéroport Félix Eboué, sous les yeux ébahis des agents de l'aéroport.
     

  • insolite

    Une morgue mobile à Maripa-Soula

    La maire de Maripa-Soula, Serge Anelli, l'annonce fièrement sur sa page facebook, il a fait l'acquisition d'une morgue mobile. Elle est arrivée le 21 février, en pirogue dans la plus grande commune de France.
     

  • insolite

    Rémire-Montjoly : un faux Damas au lycée Damas

    Devant le lycée de Rémire Montjoly, qui porte le nom du célèbre poète Guyanais, il y a un totem, comme devant de nombreux établissements. Mais il y a un problème : la photo affichée dessus n’est pas celle de Damas. L’alerte est venue des réseaux sociaux.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play