guyane
info locale

Faute d'enseignants, les cours n'ont pas repris à Pidima

éducation
Bourg de Maripasoula
Maripasoula ©Laurent Marot
Huit jours après la rentrée des classes, il n’y a toujours pas d’enseignants à l’école de Pidima, village amérindien se trouvant à cinq heures de pirogue de Maripasoula. Selon le rectorat, deux candidats ont été trouvés mais ils arriveront sur place dans une vingtaine de jours.  
Les grandes vacances se prolongent pour les enfants de Pidima. La rentrée pourrait se faire au mieux d’ici dix jours, au pire début octobre. Le temps qu’arrivent sur place les deux contractuels recrutés par le rectorat dans l’hexagone. Christian Mendivé, directeur académique adjoint, affirme que tout sera mis en oeuvre pour réadapter les programmes afin qu'aucun retard ne soit à déplorer à la fin de l'année scolaire. 

Un problème de logement pour les deux enseignants

A Pidima, il y a un seul logement pour deux enseignants. Ces dernières années, un couple était en poste dans le village, donc cela ne posait pas de problème. Mais cette fois-ci, il a fallu trouver deux candidats qui acceptent une cohabitation sur une longue durée. Une situation peu pratique qui a retardé le recrutement. On peut quand même se poser la question de l’anticipation de cette situation. Le couple en poste jusqu’à présent à Pidima n’était pas certain de reprendre une activité sur ce site isolé. Un départ qui s'est accompagné par l'arrivée tardive de l’inspectrice chargée de cette circonscription difficile : elle a pris ses fonctions à la rentrée. 
Publicité