A Macouria le retard des travaux empêchent 286 élèves de reprendre les cours

éducation
Travaux école Sainte Agathe Macouria
Deux semaines après la rentrée, 286 élèves du groupe scolaire Sainte Agathe de Macouria ne peuvent reprendre leurs cours. Les travaux effectuées dans l'établissement ont pris du retard et la commission de sécurité n'a pas donné son aval à la vue des différents risques présents.
Excédés, les parents ont manifesté leur colère hier devant l'établissement scolaire Sainte Agathe à Macouria. Les enfants n'ont pu s'asseoir sur les bancs de l'école à la rentrée car les travaux ont pris du retard et le réseau électrique n'est pas encore installé.
Le maire de la commune, Gilles Adelson, était présent à côté de ses administrés et a indiqué qu'un ultimatum avait été fixé à l'entreprise fautive : si le chantier n'est pas terminé à minuit aujourd'hui, un autre artisan sera choisi pour terminer les travaux. 

Reportage de Yves Robin

La commission de sécurité dit non

Après son passage dans l'établissement, la commission de sécurité a du rendre un avis défavorable à l'ouverture de la structure. Son président, Marc Delacourt, a indiqué que plusieurs manquements avaient été constatés : trop d'éléments de chantier restent en place, tout n'est pas encore aux normes et l'ensemble des documents inhérents à la sécurité des enfants n'a pas été remis. Une autre visite est programmée la semaine prochaine. 

Reportage de Thierry Merlin et Abel Parnasse

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live