Cornélie Sellali Bois-Blanc désavouée par son conseil municipal

politique
Cornélie Sellali Bois-Blanc
©Kessi Weishaupt
C’est un revers pour Madame le maire d’Iracoubo, Cornélie Selalli-Bois Blanc a été désavouée par une partie de son conseil municipal dans sa volonté de retirer son poste de premier adjoint à Enrico William.
La maire d'Iracoubo ne veut plus de son premier adjoint Enrico William. L'objet du litige : l’embauche d’un directeur des services techniques, voulue par la première édile mais pas par son premier adjoint qui est aussi le délégué aux services techniques.
Le conseil municipal qui s'est tenu promettait donc d'être houleux.  Ainsi sur les 15 membres du conseil municipal, sept ont voté contre la proposition du maire de démettre son numéro 1, sept se sont prononcé pour et un s’est abstenu.
Au final, le premier adjoint reste en place car selon la loi, il faut une majorité du conseil pour démettre un adjoint.

Cornélie Sellali Bois-Blanc se trouve désormais dans une position délicate car elle va devoir composer avec un conseil municipal scindé en deux et surtout avec un 1er adjoint ouvertement hostile et soutenu par la moitié du conseil municipal.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live