Alain Tien Long attend l'arbitrage de l'Etat

politique
Alain Tien-Long
©CL
Le président du Conseil Général, Alain Tien-Long n'entend pas revenir sur sa décision de ne pas payer les prêtres et ne se soumettra pas au jugement du Tribunal Administratif. Il en appelle à l'arbitrage de l'Etat pour faire cesser ce régime dérogatoire que sa collectivité ne peut plus assumer. 
Reçu dans le journal de 13h00 de Guyane 1ère radio, le président du Conseil Général s'est longuement expliqué sur sa décision de suspendre les salaires des prêtres de Guyane malgré le jugement du Tribunal Administratif qui donne droit aux hommes d'église. Il a annoncé la mise à la retraite de fait à compter du 1er janvier de l'évêque Emmanuel Lafont qui était le seul à être encore rémunéré.

L'intégralité de cette interview réalisée par Franck Leconte

ITW radio Alain Tien Long (30-12-2014)