publicité

Joseph Mondésir, la voix d'or de la Guyane

La Guyane se réveille avec la voix de Joseph Mondésir décédé hier soir à Cayenne. L'émotion est vive partout en Guyane car  la voix de ce chanteur a bercé et ému des générations entières de guyanais qui aujourd'hui se souviennent. Les hommages se succèderont tout au long de cette journée.

© Fabrice Juste
© Fabrice Juste
  • Fabrice Craig
  • Publié le
 "Tonton sa to fé tonton"!,Joseph Mondésir est le guyanais ayant le plus de neveux et de nièces. Tonton Jo un surnom qui lui a été attribué par des enfants et qu’il a gardé tout au long de sa vie d’artiste et d’animateur sur Guyane 1ère.
 

Doyen à la voix d'or

C’était notre Tonton notre doyen notre voix d’or, lui le saint laurentais né un 13 août 1942, au village Aéroplane Coudé sur le haut Maroni territoire de l’Inini à quelques km de Saint-Laurent du Maroni.
Et c’est d’ailleurs à St Laurent du Maroni qu’il passe la 1ère parti de son enfance plus précisément rue Marceau ou sa grand-mère d’origine martiniquaise arrivée en Guyane après l’éruption de la Montagne Pelée y avait acheté une maison.
Il va en classe a l’école Elysée Giffard qui s’appelait à l’époque « la Gamelle » et son temps libre, il le passe souvent à aider sa grand-mère colporteur sur le fleuve mais qui vendait également devant chez elle des boulettes, des marinades ou du sorbet. Il était avec elle à l’aider car il fallait qu’il travaille se souvenant qu’avec son Walwari il ventait les mérites du charbon et que lorsque les copains passaient notamment la bande à couachi sa grand-mère leur disait « Y ka travay, I ka travail zot ké pasé chèchéy pli ta ».
A l’âge de dix ans sa grand-mère décide de l’emmener à Cayenne afin de connaître sa mère qui l’avait laissé alors qu’il n’avait que 2 mois.
Il est désormais cayennais, C’est pendant sont adolescence avant ses 18 ans qu’il va découvrir sa passion pour la musique en écoutant tout d’abord des disques sur le phonographe de sa grand-mère.
Puis ce sont les copains ayant détecté en lui un certain talent qui vont le pousser à chanter en public en l’inscrivant à un radio crochet lors de la fête de Cayenne, une voix d’or venait de naître.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play